07 Apr, 2020

Dans un communiqué de la  Ligue des Droits de l’Homme rendu public le 25 avril 2014 et transmis au GARR, des organisations de la société civile française ont dénoncé les propos du Maire français de Villers-Cotterêts, Franck Briffaut, tenus le 17 avril 2014. En effet, ce dernier avait déclaré au magazine d’actualité hebdomadaire français, ‘’L’Express’’, qu’il n’organisera pas de commémorations de l’abolition de l’esclavage, rompant ainsi avec une démarche initiée dans sa ville depuis 2006. Qualifiant de racistes les déclarations de l’édile de cette municipalité, ces organisations exhortent le gouvernement français à rappeler à l’ordre le maire de Villers-Cotterêts afin qu’il puisse respecter ces dates commémoratives et historiques que sont les 10 et 23 mai. Elles en profitent pour demander au Président français que ce soit enfin un décret et non une simple circulaire qui soit le cadre légal des commémorations de l’esclavage.

 

Ci-joint l’intégralité de la note :

         

 

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle