06 Dec, 2019
mardi, 28 mai 2013 14:51

Fonds-Verrettes : visite silencieuse de la Première Dame dans l’écho de revendications toujours pressantes Spécial

Des représentants-es de diverses organisations de  la commune de  Fonds-Verrettes en route pour déposer une gerbe de fleurs à l'entrée de la ville en souvenir des personnes  disparues, au cours de  l'inondation du 23 mai 2004. Des représentants-es de diverses organisations de la commune de Fonds-Verrettes en route pour déposer une gerbe de fleurs à l'entrée de la ville en souvenir des personnes disparues, au cours de l'inondation du 23 mai 2004. Photo: RFJS

Les habitants de Fonds-Verettes ont reçu de manière inattendue la visite de la Première Dame, Sophia Martelly, le jeudi 23 mai 2013, date marquant le neuvième anniversaire des inondations qui ont couté la vie à des centaines de gens. Une marche prévue en la circonstance, a été annulée en raison de cette visite assortie d’une distribution de nourriture.

Cette visite réalisée, a influencé un ensemble d’activités prévues par les animateurs/ animatrices du Réseau Frontalier Jeannot Succès(RFJS). Ces derniers voulaient de concert avec d’autres leaders communautaires saluer la mémoire des disparus/es du 23 mai 2004 dans cette commune frontalière d’environs 45 000 habitants.

 « Nous voulons sensibiliser la population sur les causes ayant entrainé ces nombreuses pertes en vies humaines ainsi que le devoir de chaque citoyen/ citoyenne de garder en mémoire ce terrible événement. De plus, nous voulons également réclamer un suivi du cahier de charges déjà soumis par plusieurs organisations établies dans cette commune frontalière », a indiqué Denise Joanis,  animatrice du RFJS.

Des centaines de personnes étaient massées devant le siège de la mairie de Fonds-Verettes mais Sophia  Martelly ne voulait piper  mot, a appris le GARR. « La Première Dame est venue seulement pour recueillir les doléances des habitants de cette commune », ont informé les autorités locales.

Des représentants d’organisations en avaient profité pour reprendre les revendications inscrites dans un cahier de charges déjà soumis à différentes administrations antérieures et à l’actuel gouvernement Martelly-Lamothe. Ce document réactualisé cette année, est l’œuvre de vingt trois organisations de la communauté. Les signataires ont réclamé des infrastructures de base qui font cruellement défaut. Des services, considérés comme urgents pour les habitants sont notamment, l’établissement d’un centre de santé, d’une école nationale, d’un système d’adduction d’eau potable, d’un bureau d’Etat civil fonctionnel et d’un marché public, pour ne citer que ceux-là.

La division de Fonds-Verrettes en cinq sections communales fait aussi partie des principales revendications. Une mesure qui faciliterait selon les initiateurs du cahier de charges, une plus grande dotation en infrastructures ainsi qu’une meilleure gestion de la frontière et de la Forêt Des Pins.

« Cette visite de la Première Dame de la République ne sera pas une énième, et cette fois il y aura une réponse véritable des autorités face aux besoins de la commune. Le maire de Fonds-Verrettes est chargé de remettre en main propre  une copie du cahier à la Première Dame, à Port-au-Prince », a souligné l’animatrice du RJFS.

Rappelons qu’une distribution de kits alimentaires avait ponctuée la visite de Sophia Martelly. Des leaders communautaires ont critiqué le manque de planification entourant cette distribution ainsi que des bastonnades.

« Ce genre d’activité doit être réalisé dans la respect de la dignité des gens. Il y avait beaucoup de bousculades. Les agents de diverses unités de la PNH utilisaient de bâtons pour contraindre la foule à garder son calme lors de cette distribution. C’est inacceptable, on ne  peut frapper les gens en prétextant leur venir en aide en même temps », ont déploré des leaders communautaires.

Ils ont recommandé que dans le futur ces distributions se réalisent avec la participation des  autorités et des représentants de la communauté.

Le 23 mai 2013, des délégués de diverses organisations dont le Réseau Frontalier Jeannot Succès se sont dirigés vers l’entrée de la ville, où dans une atmosphère recueillie, ont déposé un gerbe de fleurs en souvenir des disparus/es des terribles inondations de 2004, à Fonds-Verrettes.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 28 mai 2013 21:39

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle