29 May, 2020

Depuis le mois de juin 2015, on assiste à un afflux massif de personnes aux postes frontières entre Haïti et la République Dominicaine. Cet exode de plus de 60 000 personnes en 2 mois  est la conséquence directe des lois dominicaines de 2010 et de 2013 visant à retirer leur nationalité aux descendants d’Haïtiens nés sur le sol dominicain après 1929.

Avec l’arrivée du nouveau gouvernement socialiste au pouvoir, les défenseurs des droits des migrants/migrantes nourrissaient l’espoir d’une politique migratoire française plus axée sur le respect des droits fondamentaux de la personne humaine, considère la CIMADE dans des échanges avec le GARR.

 

 

Publié dans Migrants

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle