24 Jan, 2019
mardi, 18 décembre 2018 13:58

Le GARR exhorte le gouvernement haïtien à entreprendre des actions fortes relatives à la gestion de la migration Spécial

Des Migrants haitiens dans un bus de la Migration dominicaine en direction de la frontière Des Migrants haitiens dans un bus de la Migration dominicaine en direction de la frontière

A l’occasion de la Journée Internationale des migrants, célébrée le 18 décembre de chaque année, le GARR recommande aux  autorités haïtiennes  de prendre des engagements  et surtout des actions fortes en vue de renforcer le discours fait par le Chancelier haïtien, Bocchit Edmond, le 10 décembre 2018, jour de la commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

En effet, lors de la conférence intergouvernementale tenue à Marrakech, Maroc, pour l’adoption du Pacte mondial pour les migrations sûres, ordonnées et régulières, M. Edmond avait déclaré que la République D’Haïti  appuie totalement les 23 objectifs énoncés dans ce Pacte adopté par les représentants de plus de 150 gouvernements.

Tout en saluant la position haïtienne, le GARR croit que le pays doit aller plus loin qu’un simple discours, en mettant en œuvre des mécanismes clairs et adaptés qui soutiennent cette adhésion.  

Sans minimiser aucun de ces objectifs, l’institution de promotion et de défense des droits des migrants veut attirer l’attention sur le 2ème qui demande aux Etats de lutter contre les facteurs négatifs et les problèmes structurels qui poussent des personnes à quitter leur pays d’origine.  En analysant cet objectif, de véritables préoccupations se présentent. Car l’administration Moise/Céant tarde à poser jusqu’à date de vraies actions visant à améliorer les conditions de vie des gens des communautés pauvres, surtout ceux et celles qui sont de potentiels migrants.

Les préoccupations ne sont pas moindres par rapport aux objectifs 4 et 10 qui traitent des documents d’identité et de la traite de personnes dans le cadre des migrations internationales. Ces deux questions constituent deux phénomènes sous-jacents à la migration haïtienne irrégulière. Elles entrainent leurs lots de conséquences sous le regard indifférent des autorités haïtiennes concernées.

Les promesses quasi-stériles du Président Jovenel Moise de fournir à tous les migrantes et migrants haïtiens surtout ceux et celles qui vivent en République Dominicaine des documents d’identité sont bien flagrantes pour soutenir cette indifférence. Point n’est besoin de soulever le dysfonctionnement du Comité de lutte contre la traite de personne, organe d’orientation pour l’application de la Loi de juin 2014 sur la traite de personnes en Haïti. La démission du président, le 10 décembre 2018, au sein du comité est un coup dur pour les militantes et militants qui s’acharnent à combattre ce phénomène dans le pays. Le rapport du Département d’Etat américain publié en juin 2018, classe le pays dans la catégorie des Etats sous observation, le niveau 2.  Les observations montrent que sans des institutions fortes, il y aura toujours ce problème de continuité, empêchant les bonnes initiatives d’être durables.

Parallèlement, la protection des droits des migrantes et migrants haïtiens est au centre de préoccupations surtout pour ceux et celles qui sont en situation irrégulière dans certains pays comme la République Dominicaine, le Brésil, le Chili et les Etats-Unis sans citer les territoires français d’outre-mer. La majorité d’entre eux/elles affrontent au quotidien des attitudes racistes et xénophobes dans les sociétés d’accueil. Malgré cela, d’autres n’ont pas hésité à mettre leur vie en péril pour échapper à la misère et au chômage qui règnent en Haïti.

Le GARR espère que l’adhésion d’Haïti au Pacte mondial pour les migrations sûres, ordonnées et régulières ne sera pas prise à la légère, comme ce fut le cas pour les accords et traités antérieurs. Elle doit être plutôt un signe clair de l’engagement du gouvernement haïtien à gérer avec plus de responsabilités la migration. Car le pays est devenu depuis le siècle passé un territoire d’émigrantes et d’émigrants.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 18 décembre 2018 14:43

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle