03 Jun, 2020

La condamnation à un an de prison de trois Pakistanais membres de la force de maintien de la paix des Nations unies en Haïti reconnus coupables de l’agression sexuelle d’un garçon de 14 ans est une parodie de justice, a déclaré Amnesty International jeudi 15 mars.

Publié dans Droits de l'Homme

Dans la matinée du 6 septembre 2011, les autorités judiciaires d’Anse-à-Pitres, commune frontalière haïtienne proche de Pedernales, ont effectué le transfert vers le Parquet du Tribunal de Première Instance de Jacmel du Dominicain Manuel Polanco Medrano, 52 ans, accusé dans le viol d’une adolescente haïtienne de 13 ans, a appris le GARR.

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle