29 May, 2020
jeudi, 17 juillet 2014 20:37

République Dominicaine : Ban Ki-moon invite le Congrès à faire respecter les droits des victimes de la dénationalisation Spécial

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon. Le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon. Image: Google

Au cours d’une intervention au Congrès dominicain, le 16 juillet 2014, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a plaidé pour la reconnaissance de la nationalité dominicaine des victimes de l’Arrêt 168-13. Il a exhorté les législateurs dominicains à la compassion et à la compréhension en vue de trouver une solution au problème d’apatridie auquel font face des milliers de Dominicains/Dominicaines d’origine haïtienne.

Ban Ki-moon qui a mis l’accent sur la nécessité pour le Congrès dominicain de protéger les droits de tous ceux et toutes celles qui ont été dénationalisés, a demandé aux législateurs dominicains de mettre tout en œuvre pour que les victimes aient pleinement accès à leurs droits.

« Ce n’est pas facile, et cela demande un engagement fort et des consultations. Cela nécessite de la compassion en tant qu’êtres humains et en tant que dirigeants de ce pays pour protéger les droits humains.», a-t-il déclaré.

Rappelons que le 20 juin 2014, un groupe d’experts des Nations Unies s’était prononcé en faveur du droit à la nationalité des personnes nées en République Dominicaine qui n’étaient pas enregistrées à la naissance. Ils avaient appelé l’Etat dominicain à adopter des mesures légales pour restaurer la nationalité dominicaine à ces Dominicains/Dominicaines dont les droits fondamentaux ont été violés par l’Arrêt 168-13 du Tribunal constitutionnel dominicain.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le jeudi, 17 juillet 2014 20:45

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle