31 May, 2020
mardi, 08 février 2011 10:56

Le Collectif Haïti de France (CHF) appelle au jugement de l’ancien dictateur haïtien Jean Claude Duvalier

Dans une note transmise au GARR, le 7 février 2011, le Collectif Haïti de France (CHF) souhaite que justice soit rendue aux personnes victimes sous le règne des Duvalier pour que l’histoire du peuple haïtien ne se retrouve amputée de faits ayant marqué cette période sombre. Voulant aussi témoigner de son refus de l’impunité de l’ancien dictateur, le CHF appelle à la création d’une Commission "Justice et Paix" pour le retour en Haïti, par des voies officielles et légales, des millions de dollars encore disponibles sur des comptes bancaires étrangers de cet ancien dictateur et de ses proches.Ci-joint l’intégralité du communiqué du Collectif Haïti de France (CHF). {{Jean Claude Duvalier doit être jugé en Haïti}}Le Collectif Haïti de France rassemble, au sein de ses adhérents et partenaires, un certain nombre de personnes et de familles qui ont été victimes des exactions commises par le régime dictatorial des Duvalier de 1957 à 1986. En leur nom et en mémoire des victimes de ce régime, nous souhaitons que la justice soit rendue, pour que l’histoire du peuple haïtien ne se retrouve amputée de faits ayant marqué cette période sombre. Nous sommes solidaires des organisations de la société civile haïtienne qui se réunissent actuellement autour de la nécessité de commémorer le 7 février: nous pensons, nous aussi, que la date de départ de Jean Claude Duvalier, le 7 février 1986, marque l’histoire contemporaine d’Haïti. Avec ces organisations, nous voulons aussi témoigner de notre refus de l’impunité de Jean-Claude Duvalier.Nous appelons aussi à la création d'une Commission "Justice et Paix" pour le retour en Haïti, par des voies officielles et légales, des millions de dollars encore disponibles sur des comptes bancaires étrangers de cet ancien dictateur et de ses proches.Nous nous associons aux organisations qui ont déclaré que la mémoire, la vérité, la justice et la réparation sont des conditions nécessaires pour construire un état de droit, pour établir la démocratie et arriver au développement humain et durable, objectifs auxquels aspire légitimement le peuple haïtien. Emeline Sauvignet, coordinatriceCollectif Haïti de France21 ter rue Voltaire - 75011 ParisTel : +00 33 (0)1 43 48 31 Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser. - www.collectif-haiti.fr
blog comments powered by Disqus
Dernière modification le samedi, 01 janvier 2000 00:00

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle