29 May, 2020
jeudi, 18 septembre 2003 16:22

Libération de M. Villardouin Joseph

Le jeudi 4 septembre 2003, M. Villardouin Joseph, membre du Comité de Défense de Pitobert, a été mis en liberté, sur ordre du commissaire du gouvernement près du Tribunal Civil de Fort-Liberté , Me Widli Charles Pierre et du doyen de ce tribunal, Me. Gary Angran. Ces deux autorités judiciaires étaient venues chercher M. Joseph directement de la prison pour lui dire oralement qu’ il était désormais libre. Aucun papier n’a jamais été présenté à l’intéressé. On ignore s’il s’agit d’une liberté provisoire ou définitive.M. Joseph est membre du Comité de Défense de Pitobert, une organisation qui milite en faveur du respect des droits des paysans dont les terres ont été confisquées pour l’implantation de la zone franche dans la Plaine de Maribahoux. Son arrestation était survenue au moment du démarrage des travaux de construction pour lesquels plusieurs dizaines d’hectares de cultures presqu’à maturité, ont été rasés.Au cours de sa détention qui aura duré plus de trois (3) mois, Villardouin Joseph n’a jamais été présenté par-devant un juge. Apparemment, aucune charge n’ a été retenue contre lui.M. Joseph avait été arrêté dans son atelier, le 22 mai 2003, par plusieurs policiers de Ouanaminthe. Au préalable, sa maison avait été perquisitionnée sous prétexte de recherche d’armes à feu. Il avait été gardé en prison pendant quelques jours, à Ouanaminthe avant d’être transféré à la prison de Fort-Liberté.Lors d’une rencontre à Dajabon, les 13 et 14 septembre 2003 avec des organisations haïtiennes et dominicaines, Villardouin Joseph a témoigné sur ses conditions de détention. Selon ses dires, il avait été placé sous haute surveillance policière, pendant les premiers jours de son incarcération. Des policiers l’accompagnaient jusqu’aux toilettes. Il était considéré comme un prisonnier politique et n’avait pas le droit d’écouter la radio.A la clôture de la 3ème Assemblée des Peuples de la Caraïbe, tenue au Cap Haïtien, du 20 au 24 août 2003, les participants et participantes avaient décidé, par une résolution, de continuer la mobilisation en vue d’obtenir la libération de Villardouin Joseph.  
blog comments powered by Disqus
Dernière modification le samedi, 01 janvier 2000 00:00

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle