29 May, 2020
samedi, 01 mai 2004 14:21

Le GARR présente son rapport annuel 2003 sur la situation des Droits Humains à la frontière

Le jeudi 29 avril 2004, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a présenté, dans une conférence de presse, le rapport annuel 2003 sur la situation des Droits Humains à la frontière haitiano-dominicaine.Cette conférence de presse, donnée par la Coordonnatrice du GARR, Mme Colette Lespinasse et la Responsable des Publications de l’institution, Mme Lisane André, a fait état de plusieurs cas de violation enregistrés au niveau des échanges en cours à la frontière, ainsi qu’un ensemble de propositions concrètes pour une bonne gestion de la zone frontalière par le gouvernement haïtien.Les actes de violation exposés au cours de cette rencontre consistent, pour la plupart en des cas de Trafic et de Traite de personnes, des rapatriements et expulsions, des assassinats et agressions de toutes sortes, des destructions de propriété, des travaux forcés, etc. Dans la zone frontalière du Sud-Est et de l’Ouest, plus de 8 000 personnes ont été trafiquées entre janvier et juin 2003 ; le nombre est passé à 10 535 personnes entre novembre et décembre de la même année, selon les rapports des Comités de Droits Humains des zones frontalières. Pour les cas de rapatriement et d’expulsions, 18 000 cas ont été dénombrés. Une grande part de ces rapatriements a été effectuée dans la zone Belladère/Elias Piñas où persistait un conflit politique avec la présence des groupes armés. Le GARR a aussi recensé au cours de l’année, 14 morts dans la zone frontalière. Le 5 mars 2003, 17 pêcheurs haïtiens dans la frontière Anse-à-pitre/Pédernales, ont vu la Marine Dominicaine saisir arbitrairement leurs équipements de pêches, et le 18 mars, des tracteurs dominicains, sous la supervision de la Police Nationale d’Haïti, ont procédé à la destruction de nombreux jardins dans la zone de Maribahoux, à Ouanaminthe. La situation des prisonniers haïtiens dans les centres de détention dominicains proches de la frontière soulève également de nombreuses inquiétudes, a souligné les intervenantes. Les prisonniers sont victimes de violences de la part des militaires et policiers qui les maltraitent constamment. Ils sont interdits de visite et ne reçoivent en conséquence aucune nourriture supplémentaire, ni articles de première nécessité dont ils sont dépourvus. En outre, le droit à la défense n’est pas pour eux une garantie. Ce sont, entre autres, quelques cas de violation perpétrés au cours de l’année 2003 sans que la justice des deux pays se sentent concernés. Le GARR constate, qu’en dépit de tout, le débat sur la question migratoire est resté longtemps absent des politiques de l’Etat haïtien. Il salue, en outre, l’initiative du présent gouvernement qui manifeste son intention de rétablir la sécurité à la frontière. Le GARR formule, à cet effet, quelques propositions en vue de créer les conditions d’amélioration dans les relations entre les deux pays. En ce sens, il propose de renforcer la présence de l’Etat dans ses différentes composantes à la frontière, de définir une politique migratoire qui tient compte, entre autres, de la question du Trafic et de traite à la frontière et des possibilités de collaboration entre les systèmes judiciaires haïtien et dominicain. Au cours de ce point de presse, qui a réuni plus d’une quinzaine de journalistes au numéro 13 de la 1ère ruelle Rivière, le GARR attire l’attention sur les nombreux investissements qui ont cours présentement à la frontière. Il insiste sur le fait que, dans cette période de transition que connaît le pays, l’Etat haïtien, doit intervenir et tracer des directives pour une gestion durable et efficace de la zone frontalière. Ce rapport des différents actes de violation à la frontière regroupe l’ensemble des rapports trimestriels publiés au cours de l’année 2003. Il est élaboré par la section Assistance Légale du GARR conjointement avec les Comités de Droits Humains établis dans les zones frontalières. 
blog comments powered by Disqus
Dernière modification le samedi, 01 janvier 2000 00:00

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle