28 Mar, 2020

«Pour que la frontière ne devienne pas une source de nuisance pour Haïti et la République Dominicaine, il faut que les deux Etats qui se partagent cette île impriment une nouvelle orientation aux relations haïtiano-dominicaines. Cette nouvelle vision doit bien sûr intégrer une autre forme de gestion de la frontière, en rupture avec celle d’aujourd’hui, basée sur la violence, la méfiance et l’exploitation», signale Colette Lespinasse, coodonnatrice du Bureau Exécutif du GARR.

Publié dans Blogs

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle